La CNV (communication non violente)

Nombres de tensions dans notre relationnel sont provoquées par notre manière de communiquer. Et c’est pareil pour nombres de frustrations internes. Nous avons souvent l’impression de devoir convaincre, de faire passer notre message en engageant un bras de fer avec l’autre. Et c’est la meilleure manière de n’être ni entendu/e, ni compris/e.

La bonne nouvelle : il existe des clés de communication qui permettent de nouer le dialogue et de faire passer nos messages sans que les portes en face se ferment. Communiquer sans reproches, critiques, exigences, punitions et carottes est possible avec la CNV.

L’américain Marshall Rosenberg a crée cette méthode qui permet de dire les choses, de mieux entendre et d’accueillir l’Autre.
Découvrez la puissance de la CNV (communication non violente) à travers cette vidéo.

Lors des accompagnements en DECEMO, je vous propose d’observer et (au besoin) d’améliorer votre communication avec autrui, mais également la communication avec vous-même.

Et si demain devenait maintenant ?

Vous remettez facilement à demain ? Vous agissez une fois acculé au pied du mur, mais surtout pas avant ? Vous avez une voix en vous qui dit « T’inquiète, ça ira » et « Demain est un autre jour » ?

Alors vous avez une part procrastinatrice qui œuvre. Certainement de préférence quand il s’agit d’un travail de longue haleine ou d’un travail de fond (examen ou travail avec date butoir lointaine ou ménage/repassage/jardinage/paperasse/comptabilité etc.). Elle est capable de faire disparaître la motivation en un clin d’oeil et propose tout genre d’activités alternatives, en garantissant une stimulation des circuits de la récompense… elle est maline !

Peut-être que vous vous êtes accommodé de ce fonctionnement et que ça vous convient.
Mais si cela génère chez vous un stress important, une mauvaise conscience et de la culpabilité, alors j’ai une bonne nouvelle : vous pouvez changer et je vous propose un accompagnement ciblé.

Je vous entends dire : « Super ! On verra ça demain… » Alors demain, je vous aiderai à apprivoiser cette part de vous, à en comprendre l’origine, les bénéfices, les inconvénients et puis à la moduler tout en respectant le reste du système.

Sophrologie Pays Basque Saint Jean de Luz

Désensibilisation des traumatismes par les mouvements oculaires

Désensibiliser un traumatisme par les mouvements oculaires, c’est le travail qu’on fait en EMDR et en Decemo.
Faire en sorte qu’un traumatisme n’affecte plus autant, qu’il n’ait plus d’impact négatif sur votre quotidien, qu’il n’active plus en vous les émotions perturbatrices et pouvoir à nouveau avancer plus librement dans la vie.
Un petit reportage de France 3 qui montre des extraits de séances :